Belle et heureuse année 2017 à chacun d’entre vous ! Que la joie de vivre, la créativité et la curiosité d’apprendre de votre enfant colorent chacune de vos journées 🙂

Il y a un peu plus d’1 an, je lançais Parents du 21ème siècle, me sentant un peu seule derrière mon ordinateur, à 10.500 km de la France.

Avec un souhait : que moins d’enfants passent leurs journées à regarder les nuages par la fenêtre, dans une école qui les prépare si mal au monde qui les attend. Que plus de parents prennent confiance qu’ils peuvent agir pour donner les clés de la réussite et de l’épanouissement à leurs enfants.

Et l’aventure de cette 1ère année a été incroyable ! Une communauté passionnée et active de parents s’est formée. Je reçois chaque jour des messages de votre part, des questions, des partages d’expérience… et aussi des contributions et propositions d’articles que j’ai tant de plaisir à découvrir 🙂

Un vrai challenge aussi de faire grandir ce blog, dans une année riche de bouleversements personnels : la naissance de mes jumeaux qui fêteront leurs 10 mois la semaine prochaine, le retour en France à l’automne… Je suis fière d’avoir réussi à publier chaque semaine, avec votre soutien et vos encouragements, un nouvel article vous présentant une facette de ce que pourrait être l’école de demain. Et je reste confuse de tarder parfois si longtemps à répondre à vos messages 🙁

Mais, vous en souvenez-vous ? Pour corser le tout, je vous avais proposé un challenge à la création de Parents du 21ème siècle : vous offrir 30 interviews et conférences d’experts en 1 an.

Pari tenu ?

Pas tout à fait ! Depuis 1 an, je vous ai proposé 20 interviews et conférences :

  1. Parents, nous sommes tous différents… et nous partageons les mêmes inquiétudes ! Les réponses de Rabia-Sarah Moutawakil et Sophie Grassi, expertes en thérapies brèves
  2. Si nous sommes inquiets, c’est que devenir parent n’est pas accompagné d’un mode d’emploi. Face aux trous dans la notice, voilà en quoi les ateliers de parents peuvent nous aider
  3. Etre parent, c’est parfois épuisant, au point d’en oublier le plaisir qu’il y a à être avec son enfant. Sans culpabilisation, Florence Vasseur, professeur de théâtre et Biodanza, nous présente le bénéfice de parenthèses ensemble
  4. Une rencontre avec Béatrice Sabaté, qui a découvert la Discipline positive lors d’un séjour aux Etats-Unis, et l’a rapportée dans ses bagages en France
  5. A la maison, vous vous épuisez à faire respecter un semblant de discipline à vos enfants ? La Discipline Positive peut vous aider et voilà comment
  6. Un sujet qui revient dans plusieurs interviews, parce qu’il est important et à contre-courant de l’idée reçue : quand on est parent, on ne sait pas (toujours) comment faire et il n’y a pas de honte à se faire aider 😉 L’association Discipline Positive France propose un accompagnement en groupe de grande qualité que j’ai eu l’occasion de tester… bien avant de lancer Parents du 21ème siècle
  7. Ah le dialogue parents-profs, pas toujours des plus faciles ! Les astuces de Béatrice Sabaté peuvent débloquer bien des situations
  8. Parce que faire cesser la violence à l’école est possible : le point de vue de Florence Vasseur, qui a conduit une expérience réussie dans une école « difficile »
  9. Une école où les enfants intellectuellement précoces sont heureux, interview de Virginie, maman de 3 enfants : parce que les parents peuvent aussi devenir des experts de l’école quand ils cherchent des solutions mieux adaptées pour leurs enfants
  10. 14 astuces pour une école qui fait sa place à tous les enfants, le 2ème volet de l’interview de Virginie
  11. Réussir avec un TDA-H : traduction en français d’une interview d’une autre maman experte, Debbie Phelps, mère du champion olympique le plus titré de l’histoire des JO, Michael Phelps
  12. L’école n’a pas vocation à faire progresser les élèves, la citation provoc’ et bien vue de Salman Khan, un des pionniers de la classe inversée et fondateur de la Khan Academy
  13. L’école a 2 avantages : elle met en relation avec l’incompétence et l’injustice, une 2ème citation provoc’, d’Olivier Roland cette fois, entrepreneur français et auteur du best-seller Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études
  14. Changer d’école : une période forcément déstabilisante pour un enfant. Les meilleurs conseils des conseillers de l’International School of Kuala Lumpur et de parents expérimentés.
  15. Le projet fou d’Emilie, enseignante à Marseille, bien décidée à convertir sa classe à la pédagogie développée par Céline Alvarez… et qui n’a pas hésité à lancer une campagne de financement participatif pour équiper sa classe d’un nouveau matériel
  16. La sophrologie, une approche à la mode pour déstresser. Avec quels bénéfices pour les parents et les enfants ? Les réponses d’Angéline Luc, qui connaît particulièrement bien le stress des parents travaillant en entreprise
  17. Les réflexes archaïques présentés par Sophie Grassi, orthophoniste associée à la Fabrique à Bonheurs : une nouvelle approche pour répondre aux troubles d’apprentissage
  18. La gym du cerveau (brain gym), une autre approche peu connue en France, présentée par Sophie Grassi
  19. Le point de vue d’une experte allemande sur les notes à l’école
  20. Et pour finir l’année en beauté, une interview en direct à la télé avec Céline Alvarez

Pourquoi 20 interviews et pas 30 ?

D’abord, parce que les premiers mois d’existence de Parents du 21ème siècle ont été riches d’opportunités inattendues, à commencer par vos propositions, questions, partages d’expérience qui ont donné lieu à bon nombre d’articles ! Cela a bien bouleversé mon programme initial et c’est tant mieux 🙂

Ensuite, parce que publier une interview d’expert demande beaucoup plus de travail que je ne l’avais anticipé. Comme je ne maîtrise pas encore la vidéo – un de mes défis pour 2017 ! – je publie les interviews en format texte. Et comme j’ai en commun avec les experts interviewés, de vous proposer du contenu de qualité, je retravaille, par exemple en découpant une longue interview en plusieurs sous-thèmes pour vous faciliter la lecture… passionnant, mais cela prend un temps fou !

Et puis aussi, j’avais une réticence à mettre en avant immédiatement mes références, qui sont pour l’essentiel anglo-saxonnes. Pour ne pas verser dans l’éloge d’un « ailleurs » forcément « meilleur » et dans le French bashing. J’ai eu à coeur de faire d’abord avec vous un tour d’horizon de ces initiatives encourageantes, nombreuses en France – juste là, à notre porte – qui font progresser l’école et l’éducation de nos enfants. De mettre en lumière ces enseignants, parents, thérapeutes, qui sans être des experts au sens scientifique du terme, sont des experts au sens pratique : ceux qui font passer les idées nouvelles dans la pratique et qui agissent au quotidien pour transformer l’école de nos enfants.

Pour combler (en partie) l’écart entre la promesse et la réalité, et pour fêter l’arrivée de 2017, je vous offre aujourd’hui un cadeau : 1 courte présentation de 5 de mes experts préférés en éducation, ceux qui sont une source d’inspiration les jours de doute, ceux qui nous montrent résolument que oui, une autre école est possible !

Dites-moi lesquels vous préférez et je me ferai un plaisir de présenter leur travail plus en détail dans de prochains articles !

Je vous retrouve en bas dans les commentaires 🙂

L’école tue-t-elle la créativité ? Sir Ken Robinson

 

Notre mission est d’aider nos enfants à faire quelque chose de leur futur

Sir Ken Robinson est un universitaire anglais, expert mondialement reconnu de la créativité. Il s’est rendu célèbre auprès du grand public comme une des figures emblématiques de l’école du 21ème siècle. Dans cette intervention de 20 minutes, bourrée d’humour, il dresse le tableau de ce qui ne tourne pas rond dans l’école d’aujourd’hui. Une intervention hors norme par le retentissement qu’elle a suscité : + de 40 millions de vues, le record des conférences TED toutes catégories confondues. Pourquoi ? Parce qu’il y explique de façon imagée et terriblement efficace ce qui nous attend collectivement : dans un monde incertain et changeant, l’avenir de nos sociétés repose sur notre capacité à inventer des solutions, à innover. Pourtant, aujourd’hui tout notre système éducatif est construit de façon à couper à nos enfants les ailes de leur créativité.

Comment éduquer les leaders de demain ? Patrick Awuah

 

Ce que l’Université d’Ashesi essaie de faire est […] de former des dirigeants d’une intégrité exceptionnelle, qui ont la capacité de se confronter à des problèmes complexes, de poser les bonnes questions et d’arriver avec des solutions réalisables

Patrick Awuah pose une question essentielle : comment éduquons-nous nos leaders ? Fondateur de l’université d’Ashesi au Ghana, il a un parcours singulier, un parcours qui éclaire les promesses de l’école du 21ème siècle. Né au Ghana, il a suivi une scolarité classique jusqu’à l’université : apprendre par coeur des savoirs théoriques, une école basée sur le travail individuel et le respect du maître.  Et puis, un jour, il décroche une bourse pour étudier aux Etats-Unis avant d’intégrer une équipe de brillants ingénieurs qui développent de nouveaux logiciels pour Microsoft. De cette expérience, il apprend l’importance du leadership, à entrer dans la complexité de problèmes inédits, à mobiliser sa créativité, à faire partie d’une équipe qui endosse la responsabilité d’agir. Dans cette intervention pleine de modestie et d’optimisme, Patrick Awuah pointe du doigt l’importance de l’éducation dans l’avenir d’un pays.

Comment réparer une école cassée ? Avancer sans peur, aimer et exiger, Linda Cliatt-Wayman

 

Madame, c’est pas une école ici !

Linda Cliatt-Wayman est proviseur. Mais pas de n’importe quel lycée : un lycée complètement cassé dans la banlieue déshéritée de Philadelphie. Avec des salles de classes inaccessibles, encombrées de matériel inutilisable, des bagarres rangées dans la cour, des élèves absents… De quoi baisser les bras ? Abandonner n’est pas vraiment dans le vocabulaire de Linda Cliatt-Wayman qui va relever l’école en s’appuyant sur 3 actions : 1. Celui qui dirige, dirige. Il ne se décharge pas de sa responsabilité 2. Et alors, qu’est-ce qu’on fait ? Oui la situation est désastreuse, mais ce n’est pas une excuse suffisante 3. A ses élèves : si personne ne vous a dit aujourd’hui « je vous aime », alors moi je vous le dis et je continuerai à vous le dire quoi que vous fassiez. Un plaidoyer vibrant pour rappeler que chaque enfant a le droit à une éducation qui lui ouvre des opportunités.

Réinventons l’éducation supérieure, Liz Coleman

 

En un mot, lorsqu’on a envie de changer le monde, l’université aura plutôt tendance à générer une inaptitude acquise qu’à susciter une véritable émancipation

Liz Coleman a pris la tête dans les années 90 d’une des universités d’excellence américaine, Bennington College. Elle y a mené une réforme radicale de l’enseignement, suivie avec passion par le monde universitaire. Décloisonnement des disciplines, des cours théoriques ouverts sur le monde réel, des interactions individuelles enseignant-étudiant… une refonte qui porte ses fruits 15 ans plus tard avec une ambiance universitaire riche, vivante, qui attire des étudiants du monde entier. Dans cette intervention, c’est la voix des Lumières qui s’exprime : un rappel que l’école ne doit pas transmettre des savoirs pour transmettre des savoirs, mais pour éclairer l’action. Que les étudiants doivent être éduqués pour être capables de réfléchir par eux-mêmes, de créer, d’innover, d’agir avec responsabilité et éthique. Que les valeurs de la démocratie ne sont pas un acquis à laisser en friche, mais qu’elles doivent être incarnées et transmises à l’école. Superbe !

Chaque enfant a besoin d’une personne qui croit en lui, Rita Pierson

 

L’enseignement et l’apprentissage devraient apporter du bonheur. Le monde ne serait-il pas plus fort si nos enfants n’avaient pas peur du risque, n’avaient pas peur de penser et avaient un champion ? Chaque enfant mérite un champion, un adulte qui ne l’abandonnera jamais, qui comprend le pouvoir de la connexion et qui insiste pour qu’il devienne le meilleur possible

Votre enfant vous énerve ? Vous doutez et vous demandez s’il arrivera un jour à quelque chose ? Vous n’en pouvez plus de la prof de français qui a encore laissé une remarque cinglante dans le carnet de correspondance ? Alors gardez cette intervention de Rita Pierson à portée de main ! De là-haut – car cette grande enseignante est décédée très peu de temps après l’enregistrement de la conférence – son énergie et sa foi dans les opportunités que les adultes peuvent ouvrir à chaque enfant veille sur le vôtre 🙂

 

Crédit photo : JenkoAtamanJenny Sturm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *