Bonjour chers lecteurs et lectrices du blog parents-du-21-eme-siecle. Aujourd’hui ce n’est pas Magali qui vous écrit, mais Charline du site MenuHebdo.com et du blog.menuhebdo.com. Vous trouverez dans ces deux liens des conseils et un outil très puissant pour vous organiser en cuisine et organiser vos repas.

Et si la santé devenait un enjeu majeur dans le futur et pour vos enfants. Et si les propos d’Hippocrate étaient plus que jamais d’actualité : « Que ton aliment soit ton seul médicament« . Notre mode de vie actuel a un tas de conséquences néfastes sur notre santé : cancer, problèmes cardio vasculaire, diabète de type 2, hypertension…. Imaginez les conséquences de mauvaises habitudes alimentaires sur vos enfants, prises très jeune malheureusement. Assez parlé de maladie, je vous propose à travers de cet article de faire participer vos enfants à l’élaboration du menu de la semaine tout en cultivant leurs valeurs et leur équilibre alimentaire.

Il n’y a pas si longtemps, du temps de nos parents/grands parents, l’enjeu était de nourrir toute la famille en quantité, avec assez de calories, les guerres n’étant pas très loin derrière.

Aujourd’hui, soit seulement 70 ans plus tard, le problème a changé, l’enjeu est surtout de junk foodrésister à toute cette nourriture qui est disponible en grande quantité, partout et surtout faire attention à sa qualité.

L’autre enjeu est de trouver le temps de cuisiner et de savoir le faire. A l’époque de nos parents/grands parents, il fallait savoir cuisiner, pas le choix, il n’existait pas (ou peu) d’alternative, aujourd’hui il existe tellement de solutions pour contourner ce problème que nous sommes tentés de céder aux tentations. C’est prouvé, la nourriture industrielle est coûteuse et rend malade !

Aujourd’hui je souhaiterais vous parler d’une seule bonne habitude à transmettre à vos enfants, elle me parait fondamentale pour leur future vie d’adulte épanouie, planifier et équilibrer ses repas.

Les qualités que demande la planification des repas

  • Anticipation : la planification des repas demande de prendre du temps, avant de faire les courses, pour réfléchir aux repas que nous allons préparer pour la semaine à venir, la quinzaine à venir. La planification demande de se poser la question « qu’est ce qu’on mange » pour des repas que nous mangerons dans 6 ou 7 jours. C’est de l’anticipation et de l’organisation. Pour en savoir plus, je vous invite à regarder cette vidéo : Qu’est ce qu’on mange? ne vous posez plus cette question !!!
  • Rigueur : la planification des repas demande de la rigueur car toutes les semaines il faut faire et refaire la même chose, se poser avec son planificateur de repas d’un côté, sa liste de repas de l’autre et planifier les repas de la semaine, et cela chaque semaine, chaque mois, chaque trimestre, chaque année !
  • Adaptation : la planification des repas demande de l’adaptation. Des amis s’invitent à diner au dernier moment, vous rentrez plus tard et vous n’avez pas le temps de réaliser le repas prévu, vous avez trop de restes et vous ne réaliserez pas le repas prévu au menu… Vous devez mettre en place des astuces pour adapter le menu à la semaine qui s’écoule.

Comment impliquer les enfants dans l’élaboration des menus

pyramide alimentaire

Votre enfant a peut-être étudié l’équilibre alimentaire à l’école, si c’est le cas, alors c’est l’occasion de revoir ce principe avec lui, d’en discuter (notamment de l’utilité de manger 5 fruits et légumes par jour) et surtout, surtout de l’APPLIQUER au quotidien. Faites un point ensemble sur la pyramide alimentaire, ce sera aussi l’occasion de qui lui fera surement le plus grand bien (et peut-être à vous aussi 😉 ).

Si vos enfants sont trop jeunes et ne connaissent pas encore la pyramide alimentaire alors c’est l’occasion de leur faire découvrir ainsi que les différents types d’aliment (viande, poisson, légumes, fruits, céréales, légumineuses, beurre/oeufs/fromage).

Faites leur remarquer qu’il n’y a ni le coca, ni les chips, ni les bonbons… dans la pyramide ci dessus 😉

Une fois que vos enfants ont appris l’équilibre alimentaire alors c’est l’occasion de les faire participer à l’élaboration du menu en fonction des contraintes de la pyramide alimentaire en choisissant avec eux une entrée, un plat et un dessert. Ainsi ils passent de la théorie à la pratique et prennent une très très bonne habitude pour leur futur vie d’adulte indépendant. Au passage, cela vous motive à cuisiner, à élaborer le menu, et vous donnez l’occasion à votre enfant de choisir son repas.

L’organisation des repas peut les aider à cultiver leurs qualités

  • Toutes ces actions vous permettent de vous pencher vous aussi sur l’équilibre alimentaire de la famille et aussi de la transmettre jour après jour, semaine après semaine, mois après mois, année après année à vos enfants. Ce n’est plus seulement des données que l’on connait mais que l’on n’a jamais l’occasion d’appliquer. De plus, la planification des repas permet d’avoir une vision globale de l’équilibre alimentaire sur la semaine, ce qui très très pratique.
  • Pour un enfant les repas ce n’est pas toujours une partie de plaisir, certains n’aiment pas manger, d’autres adorent, certains sont rapides, d’autres très lents…. L’explication de l’équilibre alimentaire et des conséquences sur leur vie (perte d’énergie, constipation…) va les amener à comprendre autrement ce qu’ils ont dans leur assiette et pourquoi il faut manger. En espérant avoir le déclic qui leur fera aimer tout ce qu’ils ne mangent pas et qu’ils devraient
  • Après la planification, votre enfant pourra participer à l’élaboration de la recette. Si il est petit le contact avec les aliments est important. Si il est un peu plus grand alors c’est l’occasion de jouer avec la nourriture (faire une voiture avec une carotte, faire un bonhomme avec les aliments…..). Si il est plus grand alors la réalisation d’une recette est un vrai exercice qui rassemble beaucoup de compétences : lire la description de la recette et la comprendre, sortir les différents ingrédients, les peser, convertir les unités… La cuisine est une très bonne application des enseignements que votre chère petite tête blonde apprend à l’école.

Et vous, avez-vous pensé à intéresser vos enfants aux repas et à la cuisine en général ? Avez-vous des astuces à partager dans les commentaires?

 

 

1 comment on “Comment impliquer les enfants dans l’organisation des repas peut les aider à cultiver leurs qualités ?”

  1. Un très bon article! Je suis également convaincue qu’il est très important de sensibiliser les enfants dès leur plus jeune âge à l’équilibre alimentaire. D’ailleurs ma fille qui n’a que 4 ans me demande à chaque repas : « Maman, est-ce ça grandir le riz? Et la carotte ça fait marcher mes yeux? Et ça, ça fait quoi? » Et plus je lui parle des vertus des légumes plus elle les mange avec plaisir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *