A a Z glossaire lexique éducation
L’éducation de A à Z  !

Le monde de l’éducation a son vocabulaire, ses sigles, ses écoles de pensée, ses controverses, ses auteurs stars…

Bref, un univers souvent compliqué à loisir. Pas toujours facile de s’y retrouver quand on devient parent !

Parents du 21ème siècle est là pour vous aider en vous proposant une liste de mots, d’auteurs, d’approches éducatives avec une définition claire en quelques lignes 🙂

Y a-t-il des mots que vous souhaiteriez voir apparaître dans cette liste ?

Laissez moi un commentaire !


A

Alfred Adler : médecin autrichien du début du 20ème siècle passionné par la psychologie, la psychanalyse, la pédagogie, fondateur de la psychologie individuelle. Il quitte les cercles psychanalytiques menés par Freud en 1911, pour défendre une psychologie proche de la vie réelle, ancrée dans la notion d’indivisibilité de la personne et prônant une motivation d’ordre social qui permettrait à chacun d’être en lien avec les autres. Les principes qu’il a énoncés –prolongés plus tard par un de ses disciples, Rudolf Dreikurs –sont le socle théorique de la Discipline Positive.

B

Brain gym : c’est la gymnastique du cerveau, méthode développée par le Pr Paul Dennison dans les années 1980. Elle consiste en 28 exercices physiques simples, créés pour aider les enfants dans leurs apprentissages et libérer les tensions. La force de cet outil est d’aider les enfants à se concentrer mieux et plus longtemps pendant une activité, et à apaiser leur stress.

C

Communication non-violente (CNV) : approche fondée par Marshall Rosenberg dans les années 1970 visant à améliorer la qualité de notre relation aux autres. Sa force est d’enseigner comment formuler nos demandes aux autres (conjoint, enfants, collègues, amis, famille…) de façon positive, concrète et réalisable. Elle se base sur la distinction, dans une situation donnée, des faits eux-mêmes et des jugements, émotions que ces faits provoquent en nous.

D

Discipline Positive livreLa Discipline Positive : cette méthode éducative, ni permissive ni punitive, offre aux parents et enseignants un cadre à la fois ferme et bienveillant. Ferme, pour respecter le monde de l’adulte et bienveillant, pour respecter celui de l’enfant. Cette approche permet aux enfants, quel que soit leur âge, de développer avec confiance les compétences de vie dont ils ont besoin pour devenir des adultes épanouis.

 

E

Enfant intellectuellement précoce : concerne environ 450.000 enfants scolarisés en France. On parle de précocité lorsqu’un QI supérieur à 130 est obtenu aux tests. Concrètement, ces enfants se distinguent par une pensée « en arborescence », caractérisée par une grande curiosité, une aisance verbale et la capacité de s’approprier des connaissances par ses propres moyens. La précocité est aussi généralement associée à une hypersensibilité. Le terme « enfant intellectuellement précoce » est celui utilisé par l’Education nationale française (source : Arborescences.org)

F

Faber & Mazlish : Adele Faber et Elaine Mazlish sont les auteurs d’une série de livres vendus à des millions d’exemplaires dans le monde, dont le plus connu « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent ». Leur méthode, développée dans les années 1970, propose de résoudre les problèmes rencontrés dans les relations parents-enfants par une approche respectueuse et pratique. Elle est accessible dans des ateliers pour les parents, avec des outils pour mieux s’y prendre avec les sentiments négatifs de l’enfant, ses frustrations, ses déceptions, ses colères… ; mettre des limites fermes tout en maintenant un climat d’ouverture ; éviter le recours à la punition ; favoriser l’image positive de l’enfant.

G

H

Haut potentiel : voir enfant intellectuellement précoce. C’est le terme le plus couramment utilisé à l’international.

I

Intelligence émotionnelle : concept popularisé par Daniel Goleman à la fin des années 1990, qui affirmait alors que l’intelligence émotionnelle serait un meilleur prédicteur de succès personnel, social et professionnel que le quotient intellectuel. L’intelligence émotionnelle se définit comme « l’habileté à percevoir et à exprimer les émotions, à les intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre et à raisonner avec les émotions, ainsi qu’à réguler les émotions chez soi et chez les autres » (Mayer & Salovey, 1997)

J, K

L

Logique Emotionnelle : approche fondée par Catherine Aimelet-Périssol, sur la base des travaux d’Henri Laborit. Elle propose un apprentissage conduisant à entendre, comprendre et pratiquer le langage de nos émotions, pour en faire des alliées. La démarche est présentée dans le livre publié en 2007 Comment apprivoiser son crocodile, Décodez le sens caché de vos émotions pour une vie plus harmonieuse.

M

N

Jane Nelsen : docteur en psychologie de l’éducation, mère de 7 enfants, elle est la fondatrice de la Discipline Positive avec Lynn Lott. S’appuyant sur les travaux théoriques d’Alfred Adler et de Rudolf Dreikurs, elle les a rendus accessibles au grand public en créant une méthode pratique, la Discipline Positive, des ateliers pour parents et enseignants, et en écrivant plusieurs ouvrages dont La Discipline Positive, vendu à plusieurs millions d’exemplaires dans le monde.

O

Orthophoniste : auxiliaire médical, intervenant sur prescription d’un médecin généraliste ou spécialiste (ORL par exemple). Chez les enfants, l’orthophoniste intervient sur les troubles d’apprentissage du langage oral, écrit ou logico-mathématique : retards de langage, bégaiement, dysphasie, dyslexie, dysorthographie, dysgraphie, dyscalculie… Il peut également être sollicité pour rééduquer des handicaps de motricité bucco-faciale, de déglutition et de respiration, de perte de parole.

P

Programmation neuro-linguistique (PNL) : ensemble de techniques de communication, de développement personnel et de thérapie élaborées à partir des années 1970. La PNL se caractérise par la modélisation des gens de talent, en identifiant, décrivant et transmettant leurs pratiques et comportements à succès. Elle trouve notamment une application dans les apprentissages scolaires par l’identification et la modélisation des techniques des élèves brillants.

Q

R

Réflexes archaïques : Les réflexes archaïques est une approche développée au cours des années 1990 par le Pr Svetlana Masgutova. Elle consiste en des mouvements naturels doux, des jeux d’équilibre pour identifier et recréer des réflexes moteurs de base qui n’ont pas été bien intégrés chez un enfant. Agir au niveau de ces réflexes de base a une action bénéfique sur son comportement, ses apprentissages, sa motricité générale ou sa motricité fine. Cela permet par exemple d’améliorer une crispation pour écrire, un déficit d’attention ou de concentration, un manque de coordination, des difficultés en mathématiques…

S

Sophrologie : La sophrologie est un outil de thérapie, de prévention santé et de développement personnel visant au mieux-être de la personne, la stimulation de ses capacités et l’activation de son potentiel. Cette méthode psycho-corporelle créée en 1960 par un médecin neuropsychiatre est au croisement de techniques occidentales comme l’hypnose, la psychiatrie, la relaxation et d’approches orientales telles que le yoga, la méditation et le zen.

Surdoué : voir enfant intellectuellement précoce. Surdoué est un néologisme employé pour la première fois en 1946 à Genève par le docteur Julian de Ajuriaguerra pour désigner les enfants que l’on appelle aujourd’hui précoces ou haut potentiel (source : Wikipédia).

T, U, V, W, X, Y

Z

Zèbre : voir enfant intellectuellement précoce. Terme popularisé par la psychologue Jeanne Siaud-Facchin pour parler des enfants précoces. Un surnom amical pour souligner leur caractère atypique, unique, griffé par la vie comme le sont les équidés du même nom (source : Psychologies.com).

 

Crédit photo : DAVID MELCHOR DIAZ

Recherches utilisées pour trouver cet article : lexique de leducation ala vie ,mot en famille avec léducation ,termes basiques de leducation ,vocabulaire sur pschycologie de leducation ,vocabulaires pour le mot education