A la question que tout le monde se pose « Comment aider mon enfant à réussir son année scolaire ? » il n’y a pas de réponse formule magique.

Mais pour bien rater son année scolaire, il y a une recette infaillible à suivre en 9 étapes, que je vous livre aujourd’hui.

Et si malgré tout, vous persistez à rechercher la réussite et l’épanouissement de votre enfant en 2017, cliquez sur les liens hypertexte glissés à chaque étape de la recette : vous aurez accès au best of de Parents du 21ème siècle, les 9 articles les + lus, commentés et partagés en 2016 pour donner des ailes à votre enfant 😉

1. Montez le niveau de stress

Quand votre cerveau est stressé, il ne retient rien : la partie du cerveau qui apprend, mémorise, raisonne se débranche. Et c’est votre petit bout de cerveau reptilien – celui que nous partageons avec nos (très) lointains cousins les crocodiles – qui prend les commandes. La plus sûre façon de bosser pour rien 😉

2. Exigez des résultats brillants

Un enfant qui sait lire, écrire, compter à 5 ans : ça fait rêver, non ? Et si en plus il savait aussi jouer du violon, ce serait parfait ! Un des meilleurs raccourcis vers l’échec.

3. Etouffez sa curiosité

Offrez-lui une pédagogie bien casse-pieds : tu apprends par coeur, tu récites et tu te tiens bien droit sur ta chaise. Une excellente technique pour éteindre son envie d’apprendre 🙂

4. Posez des étiquettes toutes en nuances

« J’suis trop fort en français » « T’es vraiment nul en maths » « Il y arrivera jamais » : la plus sûre façon de rester là où vous en êtes.

5. Croyez à la force des obstacles

« Avec un TDA-H, il ne pourra jamais faire d’études supérieures » « Un enfant DYS ne pourra jamais devenir écrivain » : parce que la force de la conviction n’a jamais déplacé des montagnes.

6. Résignez-vous

« Un enfant intellectuellement précoce ne pourra jamais s’épanouir à l’école » : non, c’est vrai, surtout si on n’essaye pas et qu’on le fait rentrer dans le même moule que tout le monde.

7. Excluez

Un enfant agressif n’a pas sa place à l’école, être renvoyé quelques jours lui fera le plus grand bien.

8. Ramenez le stress du bureau à la maison

Ca a un nom : le syndrome de l’hôtesse de l’air 😉 En résumé : impossible d’être zen le soir en rentrant à la maison quand on a accumulé du stress toute la journée au boulot.

9. Ayez absolument confiance dans la valeur des notes

Les notes à l’école, c’est précis, c’est objectif et ça mesure bien le niveau d’un élève. S’il a 5/20 en maths, c’est qu’il n’y arrivera jamais. Si elle a 16/20 en français, c’est qu’elle est faite pour les études littéraires.

Comment ça se passe chez vous ?

Vous avez apprécié cet article ? Je vous invite maintenant à faire 2 choses :

  1. Laissez un commentaire pour partager votre avis et votre expérience : quel a été votre article préféré en 2016 ? Lequel vous a le + aidé à aider votre enfant ?
  2. Partagez cet article avec vos amis sur Facebook en cliquant sur le bouton « F » à votre gauche… pour que plus de parents abandonnent la recette de l’échec 😉 

 

Crédit photo  : Olivier Tabary

4 comments on “Comment rater son année scolaire en 9 étapes simples”

  1. Super ! Un bon rappel…on n’oublie souvent que les enfants sont de vraies éponges ! Sans vivre dans le pays des bisousours, il est tellement important de leur montrer et rappeler qu’ils sont intelligents et que l’on doit avoir confiance en eux !!! La maman et professeur des écoles que je suis apprécie. Merci

  2. Bonjour Magali,

    J’adore votre histoire (je me retrouve bien dans la salle de classe à
    m’embêter à 100 sous de l’heure :)) et j’adore ces 9 points
    infaillibles pour bien aider son enfant à foirer son année! Je n’ai pas
    d’enfant mais je pense qu’en effet, tout ça tombe sous le sens.
    Je suis déjà fan!

    • Bonjour Isabelle,

      Merci pour votre message ! Je vois que nous avons (hélas) été nombreux à nous ennuyer à l’école 😉

      A bientôt sur Parents du 21ème siècle,
      Magali.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *