Changez l'école
Changez l’école, il y a urgence !!!

 

C’est un événement qui n’a pas fait la une du 20h le 22 avril dernier. Et pourtant, il aurait dû ; c’est un de mes grands regrets !!! Souhaitons que ce ne soit que partie remise 😉

Car ce n’est pas tous les jours qu’une personnalité admirée mondialement sort un livre offrant un mode d’emploi pour changer l’école… en français !

C’est pourtant bien l’objectif de ce livre, qui se donne les moyens de ses ambitions, en apportant la preuve qu’une école du 21ème siècle est possible.

Qu’il est possible de tourner le dos à un système scolaire obsolète, qui produit échec et souffrance chez tant d’enfants, de parents et d’enseignants, embarqués – sans toujours s’en rendre compte – dans la même galère.

Qu’il est possible de se tourner vers une école qui accompagne chaque enfant à développer son plein potentiel ; rassurant les parents sur l’avenir de leurs enfants ; donnant aux enseignants la fierté d’avoir accompagné l’éclosion de talents.

Qu’il est possible que l’école prépare réellement les enfants à être des acteurs libres et engagés du monde qui les attend demain, plutôt qu’à les enfermer dans le moule étroit d’un monde disparu.

Que cette école existe déjà ! A travers des dizaines d’exemples sur la planète – et une annexe dédiée aux établissements français qui innovent – le livre démontre que cette école du 21ème siècle n’est pas une utopie. Qu’elle est déjà là, devant nous. Il suffit de la reconnaître et d’en encourager la diffusion.

Avez-vous deviné : qui est l’auteur de ce livre ?

Comme dans le face à face de Questions pour un Champion, ceux qui font partie des 128.417 fans de sa page Facebook l’ont reconnu dès le 2ème paragraphe et ont marqué 4 points : il s’agit de Sir Ken Robinson !

Ken Robinson Magali Parents 21eme siecle
Retour sur une rencontre aux Journées de l’Innovation de l’Education nationale 2017

Pour ceux d’entre vous qui ne le connaissent pas encore, petite session de rattrapage !

Pour commencer, ne vous dites pas que vous êtes impardonnable de ne jamais avoir entendu le nom de Sir Ken Robinson.

Pour une raison qui m’échappe, les idées de Ken Robinson – qui font de lui un conférencier réclamé aux quatre coins de la planète – ont du mal à se frayer un chemin en France.

Sans même parler de faire l’unanimité autour d’elles, elles ne sont tout simplement pas entendues ni débattues… un petit village gaulois résiste encore et toujours…

Sir Ken Robinson donc, est célèbre pour avoir donné la conférence TED la plus vue et partagée de l’histoire de TED, tous sujets confondus ! Sa conférence « En quoi l’école tue la créativité » a été vue près de 45 millions de fois sur le site TED. Si vous ne l’avez pas encore vue, vous la trouverez en bas de cet article;-) Il est également l’auteur de plusieurs best-sellers dont « L’élément, quand trouver sa voie peut tout changer ! » et « Trouver son élément, Comment découvrir ses passions et ses talents pour transformer sa vie ? »

Derrière le buzz planétaire, se cache un universitaire anglais, expert de la créativité, auteur, conférencier et conseil auprès de plusieurs gouvernements pour la conduite de la réforme de leurs systèmes éducatifs, anobli en 2003 par la Reine d’Angleterre pour ses travaux sur la créativité et l’éducation. Bref, un des experts de l’éducation les plus influents aujourd’hui sur la scène mondiale.

A succès planétaire, critique planétaire ! Malgré la solidité de son expérience universitaire, ses travaux reconnus sur la créativité, le succès de ses conférences a valu à Sir Ken Robinson une volée de critiques. Motif : « Vous nous dites que l’école traditionnelle est cassée, mais vous ne proposez rien de concret à mettre à la place ! »

Voici la réponse de Sir Ken Robinson :

« Depuis une dizaine d’années notamment, j’entends partout des gens dire à quel point ils sont exaspérés par l’abrutissement qu’induisent les tests et la standardisation sur eux-mêmes, leurs enfants ou leurs amis. Bien souvent, ils se sentent désemparés et prétendent qu’ils n’ont aucun moyen de changer l’éducation. Certains me disent qu’ils aiment écouter mes conférences en ligne mais se sentent frustrés, car je n’explique pas comment faire pour changer le système. J’ai trois réponses à cela. La première : « C’était un discours de 18 minutes, laissez-moi souffler ! » La deuxième « Si vous vous intéressez vraiment à ma façon de penser, j’ai publié différents livres, rapports et stratégies qui pourront vous être utiles. » Et la troisième réponse, c’est ce livre. »

Changez l’école ! La révolution qui va transformer l’éducation, Sir Ken Robinson et Lou Aronica, p3.

Entrons dans le vif du sujet : révolutionner l’école, ça ressemble à quoi ?


Difficile de résumer en une chronique un livre de plus de 400 pages !

Au fil de 11 chapitres, Ken Robinson balaie les questions essentielles à un changement de l’école et propose pour chacune des solutions pratiques.

La meilleure idée qui m’est venue pour vous donner envie de le lire, c’est de vous en proposer quelques extraits, ceux qui m’ont le plus marquée, et qui résonnent tout particulièrement avec notre expérience commune de parents 🙂

Dernier message avant de laisser la parole à Sir Ken Robinson : ne seriez-vous pas en train de vous dire « un livre écrit par un universitaire, argh, ça sonne parfait pour s’assommer en 1 page le soir avant de dormir ! ». Sachez que Ken Robinson a été sympa et a pensé à vous : il a co-écrit ce livre avec Lou Aronica, auteur romancier best seller aux Etats-Unis, pour lui donner un style enlevé, drôle, limpide… bref, facile à lire 😉

Pourquoi les programmes scolaires standardisés ne marchent pas

« A l’évidence, nos enfants et nos sociétés ont besoin d’une éducation différente. Pour comprendre à quoi elle ressemblerait, il nous faut absolument revenir à ses valeurs fondamentales. Il ne s’agit pas de disciplines, de méthodes d’enseignement ou de stratégies d’évaluation particulières, mais des véritables objectifs que l’éducation est censée servir en premier lieu.

Pour les atteindre, nous devons changer du tout au tout la manière dont nous pensons et faisons l’école – abandonner l’ancien modèle industriel pour un nouveau modèle. Les êtres humains ne sont pas fabriqués dans des tailles et normes standard, pas plus que leurs aptitudes et leurs personnalités. Il faut avoir conscience de cette vérité première pour comprendre l’échec du système – et pour comprendre comment on peut le transformer. »

Changez l’école ! La révolution qui va transformer l’éducation, Sir Ken Robinson et Lou Aronica, p45-46.

A quoi sert l’école ?

L'école immobile
Mais qu’est-ce qu’on fait là ? Une question que des générations d’écoliers se posent…

« Quels objectifs fondamentaux l’école devrait-elle remplir ? A mon sens, ils sont de quatre ordres : économique, culturel, social et personnel.

Economique : L’éducation devrait permettre aux élèves de devenir économiquement responsables et indépendants. Selon certaines personnes, l’éducation ne compte que pour elle-même, et les écoles ne devraient pas subir la pression d’intérêts « externes » comme les besoins des entreprises et de l’économie. Quelle naïveté ! L’éducation de masse a toujours répondu à des objectifs économiques, ce qui est tout à fait normal. Cela ne veut pas dire que ses objectifs soient uniquement économiques. Cependant, on ne peut nier l’importance économique que revêt l’éducation pour les individus, les sociétés et les pays.[…]

Culturel : L’éducation devrait permettre aux élèves de comprendre et d’apprécier leur culture et de respecter celle des autres […] Pour cela, l’école a besoin de programmes scolaires larges, riches, au lieu de disciplines restreintes et appauvries.

Social : L’éducation devrait permettre aux jeunes de devenir des citoyens actifs et empathiques […]

Personnel : L’éducation devrait permettre aux jeunes d’appréhender leur monde intérieur autant que le monde qui les entoure […] On ne pourra atteindre aucun des autres objectifs si l’on oublie que l’éducation consiste à enrichir l’esprit et le cœur des êtres vivants. La plupart des problèmes inhérents aux systèmes éducatifs actuels résultent de l’occultation de ce fait essentiel. Chaque élève est une personne qui a des espoirs, des talents, des peurs, des passions et des aspirations. Pour lui permettre de réussir, il faut d’abord le regarder comme un individu. »

Changez l’école ! La révolution qui va transformer l’éducation, Sir Ken Robinson et Lou Aronica, p72 à p79.

Pourquoi il faut individualiser les apprentissages scolaires !

« Il y a quelques années, j’ai acheté une nouvelle voiture. Le choix m’a pris du temps. J’ai opté pour un modèle de base ; on m’a alors proposé une liste interminable d’options pour l’adapter à mes goûts et besoins personnels […] lorsque j’avais acheté ma première voiture à l’âge de 23 ans, une seule question se posait : est-ce que j’en voulais une ou pas ? […] Ce processus de personnalisation semble se répandre partout, sauf dans l’éducation, alors que c’est elle qui en a le besoin le plus urgent. Que supposerait la personnalisation dans l’éducation ?

Reconnaître que l’intelligence est diverse et présente de multiples facettes

Permettre aux élèves d’exploiter leurs propres centres d’intérêt et points forts

Adapter l’emploi du temps aux rythmes d’apprentissage des différents élèves

Evaluer les élèves de manière à encourager leurs progrès et leurs réussites personnels. »

Changez l’école ! La révolution qui va transformer l’éducation, Sir Ken Robinson et Lou Aronica, p72 à p79.

Qu’est-ce qu’un bon prof ?

Discipline Positive bénéfices enseignant
Un prof patiemment formé, passionné par sa matière, qui donne confiance en soi…

« Certains politiques croient qu’un bon diplôme dans une discipline donnée vous permet de l’enseigner […] La maîtrise du sujet compte souvent pour être un excellent professeur, mais cela ne suffit pas.

La seconde composante d’un bon enseignement consiste à intéresser les élèves afin de leur donner envie d’apprendre et qu’ils apprennent vraiment.

Voilà pourquoi les systèmes éducatifs les plus performants investissent autour dans la sélection et la formation de leurs enseignants […] La formation initiale des enseignants devrait inclure une bonne expérience de terrain guidée par des confrères expérimentés […]

Puisque l’enseignement a pour principal objectif de favoriser l’apprentissage, la formation devrait inclure l’étude approfondie des théories de l’apprentissage et de la recherche en psychologie et, de façon cruciale désormais, en sciences cognitives […]

La formation initiale est essentielle, mais, une fois entrés dans la profession, les enseignants doivent bénéficier d’une formation continue afin de pouvoir renouveler leurs propres pratiques créatives et rester en phase avec l’évolution des pratiques et de la recherche. Les professeurs hors pair font les écoles hors pair […] Ils procurent à leurs élèves trois bienfaits essentiels :

  • Inspiration : Ils leur transmettent leur propre passion pour leur discipline et les incitent à donner le meilleur d’eux-mêmes
  • Confiance : Ils les aident à acquérir les compétences et le savoir nécessaires pour devenir des apprenants indépendants et confiants
  • Créativité : Ils leur donnent les moyens d’expérimenter, de chercher, de questionner et de développer leurs dispositions à exprimer une pensée originale. »

Changez l’école ! La révolution qui va transformer l’éducation, Sir Ken Robinson et Lou Aronica, p166-167.

Ce que doivent apprendre les élèves pour réussir dans la vie

« Le programme classique comprend un ensemble de disciplines distinctes, dont l’importance est considérée comme une évidence. Là réside l’un des problèmes. Il faudrait tout d’abord se demander ce que les élèves devraient savoir et être capables de faire à l’issue de leurs études […] de mon point de vue […] huit aptitudes essentielles que l’école devrait cultiver pour aider véritablement les élèves à réussir dans la vie :

  • Curiosité – aptitude à poser des questions et à explorer le fonctionnement du monde […]
  • Créativité – aptitude à générer de nouvelles idées et à les mettre en pratique
  • Pensée critique – aptitude à analyser informations et idées, à développer argumentations et jugements […]
  • Communication – aptitude à exprimer pensées et sentiments sous une forme claire et assurée par différents canaux […]
  • Collaboration – aptitude à travailler de manière constructive avec d’autres personnes […]
  • Compassion – aptitude à comprendre ce que ressentent les autres et à agir en conséquence […]
  • Sérénité – aptitude à se connecter à sa vie intérieure et à éprouver une sensation d’harmonie et d’équilibre personnel […]
  • Civisme – aptitude à s’impliquer de façon constructive dans la société. »

Changez l’école ! La révolution qui va transformer l’éducation, Sir Ken Robinson et Lou Aronica, p.177 à p.183.

Vous avez reconnu dans les 8 aptitudes développées par Sir Ken Robinson les 6 attitudes de la réussite que je développe dans mon guide ? Bien vu ! Si vous ne l’avez pas encore téléchargé, cliquez ici, vous trouverez plus de détails sur le pourquoi du comment de l’importance de ces aptitudes dans le monde d’aujourd’hui 😉

Et les parents dans tout ça ?

Presse
Les parents ? Un rôle essentiel pour changer l’école !

« Si l’on est impliqué dans l’éducation d’une manière ou d’une autre, on a trois possibilités : changer les choses à l’intérieur du système, faire pression pour que le système change, ou prendre des initiatives en dehors du système.

Les parents disposent eux aussi de ce choix. Lorsqu’ils travaillent avec les écoles et s’efforcent de les changer, ils peuvent obtenir deux sortes de retombées positives. En effet, l’implication des parents dans l’éducation de leurs enfants influe directement sur la motivation et l’accomplissement, quels que soient leur statut socio-économique ou leur milieu culturel […]

Quand l’école, les familles et la collectivité s’associent pour favoriser l’apprentissage, les élèves ont de fortes chances de fréquenter la classe de façon plus régulière, d’y rester plus longtemps, de l’aimer davantage, d’obtenir de meilleures notes, de terminer leur cycle secondaire et de poursuivre leurs études »

Changez l’école ! La révolution qui va transformer l’éducation, Sir Ken Robinson et Lou Aronica, p.261.

A vous de jouer !

Cette (longue) chronique se termine à dessein sur le rôle des parents pour changer l’école 😉 Maintenant que vous êtes ici, vous en savez assez pour vous lancer : quelle première action allez-vous engager pour changer l’école de votre enfant ? Laissez-moi un message dans les commentaires !

Pour vous aider à vous lancer, je me lance la première 😉 Cette année dans l’école de ma fille aînée, j’ai initié un café des parents. Un rendez-vous hebdomadaire après avoir déposé les enfants à l’école pour parler de tout et de rien, mieux se connaître, former une communauté de parents autour de l’école, échanger autour de ce qui va bien et de ce qui va moins bien à l’école, échanger en direct avec les représentants de parents d’élèves sur les questions à évoquer avec la direction de l’école…

1 comment on “« Changez l’école ! » : l’appel d’une star planétaire”

  1. I couldn’t agree more. I love everything about Sir Ken Robinson’s approach to pedagogy! Technology is moving faster than we are able to learn to teach it. Having JUST completed my graduate degree in fine arts, I can appreciate the challenges to keep one foot in the past traditions of making art by hand while embracing the digital world of technology!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *